Gildas BOURDET

sep_h2

Gildas-BOURDET

Gildas BOURDET a treize ans lorsqu'il découvre l'existence de la peinture dans un livre d'Utrillo. Il décide alors qu'il sera peintre. Cependant, dès 1965, il commence une carrière d'homme de théâtre et entre en 1967 dans la Compagnie d'amateurs havraise Le Tableau Gris où il joue occasionnellement et réalise la plupart des décors et des costumes. En 1969, il devient membre fondateur du Théâtre de la Salamandre, dont il prendra la direction artistique en 1972. Après le succès de « LA VIE DE JEAN-BAPTISTE POQUELIN DIT MOLIERE », Gildas BOURDET est nommé, en 1974, par le Ministère de la Culture à la Direction du Centre Dramatique National au Nord à Tourcoing.
En 1982, La Salamandre, promue Théâtre National de la Région Nord/Pas-de-Calais, inaugure en 1989, le Théâtre Roger Salengro à Lille et s'y installe. En 1991, Gildas BOURDET quitte le Théâtre National de la Région Nord/Pas-de-Calais et devient metteur en scène indépendant dans le cadre de sa Compagnie.
De 1995 à fin 2001, il est directeur du Théâtre National de Marseille La Criée. Durant cette période, il met notamment en scène « LES JUMEAUX VENITIENS » de Goldoni (MOLIERE de la meilleure pièce du répertoire), « ADAM ET EVE » de Jean-Claude GRUMBERG, « L'ATELIER » de Jean-Claude GRUMBERG (MOLIERE de la meilleure mise en scène), « LA MAIN PASSE » de Georges FEYDEAU, « RAISONS DE FAMILLE » de Gérald Aubert, « LES FAUSES CONFIDENCES » de MARIVAUX, « LE JARDIN DES APPARENCES » de Véronique OLMI.
Depuis 1969, il a réalisé une cinquantaine de mises en scènes, pour lesquelles il a conçu la plupart des décors. Également auteur de huit pièces de théâtre, il n'a jamais cessé de peindre et de dessiner.

Ce qui me motive en Didascalies
"Le Théâtre est entré dans ma vie par hasard et l'a profondément bouleversée.
Mes comportements, mon rapport à l'extérieur et aux autres en ont été modifiés du simple fait que j'ai brutalement pris conscience que selon le mot de Shakespeare " le théâtre ne parle du monde que parce que le monde lui-même est un théâtre ". C'est cette simple expérience pourtant infiniment positive et profonde pour moi que j'aspire à faire partager et à transmettre dans le cadre que propose DIDASCALIES."

Témoignages 
Dans son travail de metteur en scène, Gildas BOURDET n'est pas simplement metteur en scène et auteur dramatique, mais également peintre et décorateur. L'espace prend chez lui une importance déterminante. Le placement des acteurs entre eux, mais aussi par rapport au décor et aux éléments du décor, témoigne, entre autres, des motivations des personnages, de leur vérité scénique. Son geste de metteur en scène s'inspire, suivant son propre aveu, de celui de l'architecte.

Mises en scène et créations, notamment :

2010

«LEONIE EST EN AVANCE et ON PURGE BEBE» de  FEYDEAU avec Cristina REALI  et Pierre CASSIGNARD au Théâtre du Palais Royal en janvier 2010.
«MAIS QUI EST DON QUICHOTTE» de et avec Jean-Marc CATELLA, JACQUES DAU et Gildas BOURDET au Théâtre Le Paris du 08 au 31 juillet au Festival d'Avignon 2010.

2009
«LE VISITEUR» de Eric-Emmanuel SCHMITT est repris au Théâtre de l'Ouest Parisien à Boulogne Billancourt en janvier 2009.

«L'AVARE» de MOLIERE au Théâtre de Villers la ville en Belgique en juillet 2009, puis au Théâtre "Le Public" à Bruxelles.
Comédien dans «MEDEE» de Jean ANOUILH dans une mise en scène de Ladislas CHOLLAT avec Elodie NAVARRE au Vingtième Théâtre du 29 avril au 14 juin 2009.
2008
«ORLANDO» Opéra de Haendel à l'Atelier Lyrique de Turcoing dans une direction de Jean-Claude MALGOIRE à partir du 04 mars 2008.
2007
«LE VISITEUR» de Eric-Emmanuel SCHMITTest repris au Festival d'Avignon en juillet 2007 au Petit Louvre- Chapelle des Templiers.
2006
«L'HEUREUX STRATAGEME» de MARIVAUX avec Julie DELARME. Création au Théâtre National de Nice du 3 au 25 mars 2006
«LE VISITEUR» de Eric-Emmanuel SCHMITT avec des comédiens belges au Festival de SPA cet été puis au théâtre Le Public de Bruxelles en octobre 2006.
2005
«LES UNS CHEZ LES AUTRES» de Alan AYCKBOURN à partir du 19 mai 2005 au théâtre Marigny
2002 « LE JARDIN DES APPARENCES » de Véronique OLMI, décor avec Edouard LAUG au Théâtre Hébertot
2000 « LES FAUSSES CONFIDENCES » de MARIVAUX, décor avec Edouard LAUG, Création au CADO d'Orléans et repris au Théâtre Hébertot
1999 « RAISONS DE FAMILE » de Gérald AUBERT, décor avec Edouard LAUG Création au Théâtre Hébertot
1999 « LA MAIN PASSE » de Georges FEYDEAU, adaptation, décor avec Edouard LAUG, création au CADO d'Orléans et représentations à Paris au Théâtre National de Chaillot
1992 « HERITAGE » d'après Henry JAMES, décor avec Edouard LAUG - création au CADO d'Orléans et représentations au Théâtre de Paris
1991 « LE MALADE IMAGINAIRE » de MOLIERE, décor avec Edouard LAUG - création à la Comédie Française
1988 « FIN DE PARTIE » de Samuel BECKETT, direction d'acteurs à La Comédie Française représentations à Lille pour l'inauguration du Théâtre Roger Salengro
1987 « DIALOGUES DES CARMELITES » de Georges BERNANOS, avec décor - création à l'Opéra de Lille

Mises en scène et créations au TOP, Théâtre de l’Ouest Parisien à Boulogne-Billancourt dont il est le directeur de juillet 2002 à juin 2005 :
2006
«NUIT BLANCHE» de Gérald AUBERT avec Valérie MAIRESSE et Vincent WINTERHALTER au TOP à Boulogne Billancourt du 12 au 31 mai 2006
2005
«LES UNS CHEZ LES AUTRES» de Alan AYCKBOURN du 7 décembre 2004 au 30 janvier 2005, pièce reprise à partir du 19 mai 2005 au théâtre Marigny
2004
« SEJOUR POUR 8 A TADECIA » de Luc GIRERD du 3 décembre au 6 février
« LE ROI VICTOR» de Louis CALAFERTE du 2 mars au 30 avril 2004.
« LA REINE DE BEAUTE DE LEENANE » de Martin MAC DONAGH reprise du 28 septembre au 11 novembre
2003 « LA REINE DE BEAUTE DE LEENANE » de Martin MAC DONAGH dont il fait l'adaptation avec Lorent DEUTSCH et Marianne EPIN
2002 « LE MALADE IMAGINAIRE » de MOLIERE,

Mises en scène et créations à Lille, notamment :
1989 « LES FAUSSES CONFIDENCES » de MARIVAUX
1982 « LE SAPERLEAU » avec création décor

Mises en scène et créations à Tourcoing, notamment :
1993 « CELUI QUI DIT OUI, CELUI QUI DIT NON » de Bertolt BRECHT et Kurt WEIL, décor avec Edouard LAUG
1986 « LES CRACHATS DE LA LUNE » de Gildas BOURDET
1985 « UNE STATION SERVICE » de Gildas BOURDET
1984 « LE PAIN DUR » de Paul CLAUDEL, avec décor. Prix Georges LERMINIER
1982 « LES BAS FONDS » d'après Maxime GORKI, avec adaptation et décor
1979 « BRITANNICUS » de Jean RACINE à l’Idéal CINE avec décor. Egalement représentations à Paris au Théâtre de l'Odéon
1977 « LA STATION CHAMPBAUDET » d'Eugène LABICHE

Mises en scène et créations au Théâtre National de Marseille - La Criée, notamment :
2001 « LE MALADE IMAGINAIRE » de MOLIERE, décor avec Edouard LAUG
1998
« LE SAPERLEAU » de Gildas BOURDET, mise en scène et décor. Egalement représentations à Paris au Théâtre de la Tempête en janvier 2000
« L'ATELIER » de Jean-Claude GRUMBERG, décor avec Edouard LAUG, Egalement représentations au Théâtre Hébertot à Paris - MOLIERE 99 du meilleur metteur en scène, MOLIERE de la meilleure pièce du répertoire, MOLIERE du meilleur auteur, révélation théâtrale
1997 « ADAM ET EVE » de Jean-Claude GRUMBERG, décor avec Edouard LAUG, Egalement représentations à Paris au Théâtre National de Chaillot
1996
« PETIT THEATRE SANS IMPORTANCE » de Gildas BOURDET, décor avec Edouard LAUG - Egalement représentations au Théâtre de la Commune d'Aubervilliers
« LES JUMEAUX VENITIENS » de Carlo GOLDONI, décor avec Edouard LAUG - Egalement représentations à Paris au Théâtre de l'Eldorado et au Théâtre Hébertot - MOLIERE 97 de la meilleure pièce du répertoire et MOLIERE du meilleur acteur pour Pierre CASSIGNARD
1995
« LA BONNE AME SE-TCHOUAN » de Bertolt BRECHT, décor avec Edouard LAUG . Egalement représentations au Théâtre de la Ville à Paris
« LA MORT D'AUGUSTE » de Romain WEINGARTEN, décor avec Edouard LAUG . Egalement représentations au Théâtre de la Colline à Paris

Gildas BOURDET, Metteur en scène d'opéras :
1998 « CATON D’UTIQUE » de VIVALDI, repris à l'Opéra comique du 25 mai au 3 juin 2001 et à l'Atelier Lyrique de Tourcoing les 23 et 25 novembre 2001
1986 « DON GIOVANNI » de MOZART, au Festival d'Art Lyrique d'Aix-en-Provence
1984 « LA FINTA GIARDINIERA » de MOZART au Festival d'Art Lyrique d'Aix-en-Provence

Gildas BOURDET, auteur dramatique :
1999 « LA MAIN PASSE » adaptation du texte de Georges FEYDEAU, Editions AVANT-SCENE
1996
« LES JUMEAUX VENITIENS » adaptation du texte de Carlo GOLDONI, L'ARCHE éditeur
« PETIT THEATRE SANS IMPORTANCE » Editions Actes Sud - Papiers
1988 « L’INCONVENANT » Editions ACTES SUD - Papiers
1986 « LES CRACHATS DE LA LUNE » Editions SOLIN
1985 « UNE STATION SERVICE » Editions SOLIN
1982 « LE SAPERLEAU » Editions SOLIN, Prix Lugné POË décerné par la Société des Auteurs en 1983
1981 « DERNIERS DETAILS »
1980 « DIDASCALIES »

Pour la radio et la télévision :
1986-1989 « LA DRAMATIQUE DE MINUIT » dix scénarii pour Radio France
1989
« UN ASCENSEUR POUR L’AN NEUF » France 3 - La Sept, coréalisé avec P. GOETHALS
« ALICE EN ENFER » France 2
« LES CADAVRES DE LA PLAINE MONCEAU » Nestor BURMA - France 2
« LA NUIT DU CARREFOUR », « MAIGRET SE DEFEND », « LA PATIENCE DE MAIGRET », Série MAIGRET - France 2, « L'INTERROGATOIRE » d'après le roman de Vladimir VOLKOFF (scénario cinéma)

 

Scroll to Top